POELITIC (10 films)

Get involved in poetry, state ...
S'engager en poésie, énoncer...

L'état de notre urgence n° 4  / 2' / Pierre Merejkowski (France, 2018) Distribué par le Collectif Jeune Cinéma (CJC)

Tribute to a climate activist imprisonned by the Order.

Hommage à un militant écologique interné par l'Ordre.

Dés demain (La République) / 5'39'' / Gauthier Beaucourt (Belgique, 2019)

During a demonstration of the yellow vests in Paris, a young man had the hand torn off by a grenade thrown by the police, in front of the national assembly.

Lors d'une manifestation des gilets jaunes à Paris, un jeune homme à la main arrachée par une grenade lancée par la police, devant l'assemblée nationale.

Field of infinity / 5'22" / Guly Silberstein (Royaumes-Unis, 2018)

Inspired by both Italian Renaissance paintings and contemporary news broadcasts from Gaza protests at the border with Israel - the work processes human gestures and figures in landscape into a dark and colourful scramble. The work aims to open up an array of reflections, including concerns about the political image, image of the political, the politics of the image, and the image of image.

Inspiré à la fois des peintures de la Renaissance italienne et des émissions d'actualités  des manifestations de Gaza à la frontière avec Israël - l'œuvre transforme les gestes et les figures humaines du paysage en une ruée sombre et colorée. Le travail vise à ouvrir un éventail de réflexions, y compris les préoccupations concernant l'image politique, l'image du politique, la politique de l'image et l'image de l'image.
 

Enquête sur des disparitions  / 24' / Marc Mercier (France, 2019)

Investigation of disappearances opens an investigation. Open the images. Establishes reports. Who take us far. In colonial times. Under the bombs in the Middle East. Under the collapsing buildings in Marseille. In a ring where an American black collides with a nazi boxer.

The film could have been called Erase / Appearance. Or else, Collapse / Uprising. Because it is the clash, the confrontation, the conflict which make the invisible beings of this world exist. Particulary,  women who clean our world. In the end, by rummaging through the dustbins of history, question remains : how do we disembowel the future ?
 

Enquête sur des disparitions ouvre une enquête. Ouvre les images. Etablit des rapports.

Qui nous amènent loin. Aux temps des colonies. Sous les bombes au Moyen - Orient. Sous les immeubles qui s’effondrent à Marseille. Sur un ring où un noir américain percute un boxeur nazi.

Le film aurait pu s’appeler Effacement / Apparition. Ou bien, Effondrement / Soulèvement.

Car c’est le heurt, l’affrontement, le conflit qui font exister les êtres invisibles de ce monde. Notamment, les femmes qui nettoient notre monde. Au bout du compte, en fouillant les poubelles de l’Histoire, une question demeure : comment désembourber l’avenir ?

Inextricable  / 5' / Mozhgan ERFANI (Iran, 2008)

(Video - Performance - Installation) 

The « Inextricable » video loop presents the invocation of a group of five women. Microcosm of a multiverse forming a pentagram according to Pythagoras symbolizes harmony, beauty and health, in stark contrast to the destructive and orgasmic frenzy of these five women elements, air, earth, fire, the water and spirit. A devastating hysteria leading to a new perpetual arousal.

Invocation d’un groupe de cinq femmes. Microcosme d’un multivers formant un pentagramme qui selon Pythagore symbolise l’harmonie, la beauté et la santé, en opposition totale avec la frénésie destructrice et jouissive de ces cinq femmes-éléments, l’air, la terre, le feu, l’eau et l’esprit. Une hystérie dévastatrice aboutissant à un nouvel éveil perpétuel.
Le mot prononcé "Khafaqan" en langue Farsi signifie: Suffoquant, Oppressant. Le même mot existe en langue Arabe qui siginfie: Lancinant, et ainsi des battement du cœur.

On nous crache tout  / 4'56'' / Stéphane Emaldjian (France, 2010)

Cinétract. Dogs tamed with trikes make their drool-shield, the guardians of the forest aligned.

Cinétract. Les chiens domptés à coups de triques font de leur bave-bouclier, les gardiens de la forêt bien alignée.

14 Juillet  / 3'52'' / Olivier Fouchard (France) Distribué par Lightcone

July 14, 1789, then 1989 and its mediated bicentennial. Here is a July 14 in 16 mm film to wake up the sleeper and tell him that the revolution is not just a party ... This film must be screened, while assistants, projectionists, opener, cashiers, festival directors, spectators etc… launch small or large firecrackers all over the room…. in disregard of certain safety and security rules… the author declines all responsibility in the event of an accident. Warning explosive film.

14 juillet, 1789, puis 1989 et son bicentenaire médiatisé. Voici un 14 juillet en 16mm pour réveiller le dormeur et pour lui dire que la révolution n’est pas qu’une fête… Ce film doit être projeté, pendant que des assistants, projectionnistes, ouvreuses, caissiers, directeurs de festivals, spectateurs etc… lancent des petits ou gros pétards un peu partout dans la pièce….au mépris de certaines règles de sécurité, sécuritaires…l’auteur décline toutes responsabilités en cas d’accident. Attention film explosif.

Shadowsland / 8' / Michel Pavlou (Grèce - Suéde, 2011)

A distant face to face, at night fall,  between the police and protesters. "Shadowlands" highlights the strategies of grid and control of urban space and questions the notion of (in)visibility of power.

Un face à face distant, la nuit tombée, entre forces de l’ordre et manifestants. «Shadowlands»  met en lumière les stratégies de quadrillage et de contrôle de l’espace urbain et interroge la notion de (in)visibilité de pouvoir.

CAC 40  / 5' / Philippe Zunino, David Legrand (France, 2010)

A vibrant tribute to subprimes and the global annihilation of language.

Un hommage vibrant aux subprimes et à l'anéantissement planétaire du langage.

M. Président / 5' / Fred Périé (France, 2008)

Paroles et musique : Jérôme Suzat "Cheval Blanc" du LP "Comment vivre ?"

A poetic and critical look, of a society ... when the words of a song become an open letter.

Regard poétique et critique... quand les paroles d'une chanson deviennent une lettre ouverte.

© 2020  Pierre Villemin, Seek the Sun